Rechercher
  • Delphine Lugol

PUSATILLA: TU M'AIMES, DIS?

(article également publié dans le blog du dr vétérinaire Serge Arnaud "Arnaudvéto")


Beaucoup d'heureux parents adeptes de l'homéopathie connaissent Pulsatilla, remède de la sphère ORL et des maladies infantiles. Mais ont-ils remarqué le contexte d'apparition des symptômes en jeu? Chagrin d'amour, séparation de proches, sevrage, déception amicale… toutes les pertes ou variations dans les signaux d'amour émis par leurs proches fragilisent Pulsatilla et l'entraînent vers la somatisation.




Il en va de même pour ceux de nos chers animaux de compagnie qui auront besoin de ce remède. De surcroit, à tous ces facteurs déclenchants mentaux s'ajouteront ceux concernant la vie privée de leurs maitres, car rien n'échappe à celui qui est avide d'amour fusionnel.

Nous allons étudier en détail les problèmes physiques et mentaux relevant de ce grand remède homéopathique, afin de savoir l'utiliser en aigu de façon ponctuelle (basses dilutions fréquemment sur une courte période). Nous pourrons aussi apprendre à repérer l'individu dont le remède de fond est Pulsatilla. Selon les principes de l'homéopathie uniciste, si celui-ci reçoit son Pulsatilla à bon escient en moyennes ou hautes dilution, sa force vitale augmentera, lui conférant une meilleure santé mentale et physique; l'exemple de l'adorable Clochette et de son "regard Pulsatilla" inoubliable nous accompagnera dans cette démarche. Comme on le verra, le remède de fond apaise aussi les symptômes d'origine héréditaire ou congénitale.

LA SOUCHE: L'ANEMONE PULSATILLE


Afin de mieux comprendre la symptomatologie d'un remède homéopathique il est très important de connaitre les caractéristiques de sa souche. Penchons-nous donc sur cette Anémone pulsatille.

C'est une "alpine" qui pousse dans toute l'Europe plus volontiers en altitude.Très vivace et toxique, elle appartient à la famille des Ranunculaceae.

Cette jolie plante dont la hampe est longue et soyeuse, recouverte de poils, porte une fleur solitaire pourpre ou violette en forme de cloche, trop lourde pour la tige d’où son nom de coquelourde. On voit les fleurs osciller dans le vent d’avril.

Fraîche et non diluée ni dynamisée, cette plante est toxique, caustique et irritante.

Les fleurs, séchées au four et pulvérisées, permettent l'élaboration d'une poudre à éternuer réputée pour chasser les migraines.

C'est la fleur et sa tige qui sont séchées, diluées et dynamisées pour la préparation du remède.

LES SYMPTOMES

SYMPTOMES MENTAUX:

C´est la "girouette" parmi nos remèdes, comme la fleur battue par les vents: la manifestation de ses symptômes est très variable : animal très bien une heure, et très misérable la suivante (id pour les symptômes physiques).

Pulsatilla dit "aimez-moi les uns les autres!". Il porte en lui un fantasme d'amour fusionnel, dont l'amour maternel est le modèle, pour lequel il abandonnera volontiers toute velléité d'autonomie. Il est enfermé dans une véritable dépendance affective (souvent réciproque au niveau de son maitre!).

Disposition très accommodante mais capricieuse. Doux, soumis, veut être porté, cajolé. Animal timide et peureux, affectueux, et parfois silencieux, comme mélancolique, mécontent; il aime être consolé.

Ne veut pas être touché mais être porté.

Besoin de compagnie, particulièrement au crépuscule qui peut l'angoisser.

Pleure, gémit très facilement, et passe rapidement à l'humeur inverse.

Instinct maternel.

SYMPTOMES PHYSIQUES:

- états catarrhaux, écoulements copieux et crémeux jaunes non irritants: conjonctivites, otites, rhinites…

- toux grasse le jour, sèche nuit

- pathologie veineuse type stase: varices

- surcharge gastrointestinale: les graisses l'indisposent très facilement. Il aime les aliments inappropriés ; les selles sont très changeantes: jamais le même aspect d'un jour à l'autre.

- langue recouverte d'un enduit épais blanc ou jaune

- problèmes de chaleurs chez les femelles: souvent tardives, irrégulières, changeantes; lactation de pseudo gestation (=grossesses nerveuses)

- orchite, hydrocèle, prostatite pour les mâles

- on note généralement une absence de soif et un refus de boire quand il est malade.

GÉNÉRALITÉS:

Aggravation:

- le soir

- par le chaud (dans une pièce chaude), l'humidité

- par le toucher

- par la nourriture riche, le porc, les fruits

Amélioration

- par les mouvements légers,

- par les applications froides

- par le frais: recherche toujours le frais, le grand air, mais frileux (influence importante du temps)

QUELQUES CAS AIGUS TRAITES AVEC PULSATILLA:

- Otite séreuse qui s'est déclanché un soir avec écoulement jaune clair non irritant, sur un animal qui refuse de se laisser toucher et gémit en fin de journée.

- Coryza d'un chat très attaché à ses maîtres laissé en pension pour le weekend. Il éternue surtout quand il est à l'intérieur.

- Grossesse nerveuse de la chienne lors de la gestation sa maitresse. Pleure en regardant celle-ci toute la journée, ne veut plus dormir dans le noir dans la cuisine.

- Alternance de selles très liquides ou plus formées avec mucus sanguinolent, le lendemain d'un méchoui sur le chien de la famille. L'animal ne veut plus sortir et tremble, mais reste allongé avec le ventre sur le carrelage et le museau dans le petit filet d'air frais passant sous la porte.

- Conjonctivite avec larmes blanchâtres profuses chez un veau au sevrage.

UN CAS CHRONIQUE DE REMÈDE DE FOND PULSATILLA:

CLOCHETTE, UN REGARD INOUBLIABLE



Clochette, douce femelle teckel de 5 ans, présente divers troubles physiques chroniques dûs à la fragilité de ses intestins et à sa conformation chondrodystrophique (long dos et membres incurvés et courts, conformation qui prédispose aux hernies discales et aux douleurs articulaires des pattes ) ainsi qu'un hyperattachement problématique à sa maitresse.

Description de la situation:

Mental:

Clochette est très en demande, veut toujours être dans la même pièce que sa maitresse, de préférence tout près d'elle, sinon elle pleure et gémit. Elle en devient dictatoriale, l'appelle depuis son panier. Elle aime que sa maîtresse lui tienne son os quand elle le ronge.

Elle a peur des endroits inconnus. Le chat, avec laquelle elle dormait et vivait en permanence (jamais seule), est décédé 3 mois auparavant.

Elle est timide et joyeuse, "charmante, sensible, très douce, fidèle, a un regard profond et n'a d'yeux que pour ses maitres."

Elle a peur des endroits sombres et des lieux inconnus.

S'il y a des tensions dans la maison elle s'interpose en gémissant.

Elle aime être au centre quand il y a de la visite.

Semble dotée d'une certaine clairvoyance (sait quand un membre de la famille va revenir).

En ce moment elle pleure avant de s'endormir.

Ambiance familiale: les enfants ont quitté la maison récemment. La propriétaire souffre également de troubles digestifs depuis que son mari a commencé à s'éloigner de la maison. Et à présent, la séparation est effective; elle la vit douloureusement mais avance sur le chemin de la reconstruction, et aimerait aider sa chienne à faire de même.

Physique:

Le poil devient instantanément gras et chargé de pellicules dès qu'elle est malade, stressée ou souffre.

Elle aimait courir vite dans le jardin, aime l'extérieur lorsqu'elle n'a pas mal au dos. Elle ne supporte pas la chaleur.

A déjà fait une montée de lait (= lactation de pseudo gestation).

Elle a toujours faim mais déclenche une diarrhée parfois hémorragique dès qu'elle mange autre chose que ses croquettes vétérinaires à visée gastro-intestinale, qui ne semblent pas la rassasier. Lorsqu'un visiteur arrive cela déclenche sa faim; elle enterre parfois ses croquettes.

Elle a déjà présenté 6 épisodes de boiterie, paralysie postérieure ou parésie, nécessitant des consultations d'urgence ( d'après ces symptômes, leur fréquence et la prédisposition raciale je suspecte une ou plusieurs hernie discale, mais pas examens plus poussés jusqu'ici). Elle a fait récemment une crise dorsalgique dont elle n'est pas tout fait remise.

D'après ce tableau très caractéristique, je prescris Pulsatilla, en moyenne dilution (30K) répétée pour sortir de la crise subaiguë que Clochette traverse. Quelques jours plus tard elle marche beaucoup mieux. Se procurer le même remède en plus haute dilution (200K) pour agir en profondeur dès que l'amélioration s'arrête.

Sa maitresse, suivie en homéopathie uniciste également, a bien compris la consigne et lorsqu'elle est à nouveau plus fatiguée et gémissante Lilou reçoit sa dose: son énergie vitale remonte, elle sort avec entrain matin et soir.

Ainsi, après des tests de diverses dilutions et détermination de celle qui lui convient le mieux, après un nouvel épisode bref de parésie postérieure heureusement résolu grâce à Pulsatilla en basse dilution, Clochette semble stabilisée physiquement et apaisée mentalement. Elle garde un gros appétit mais digère mieux. Sa maitresse elle aussi poursuit son chemin de vie avec l'homéopathie, et son homéopathe lui a d'ailleurs prescrit Pulsatilla qui lui a fait beaucoup de bien… comme par hasard!

Il est notable que bien que Pulsatilla ne soit pas connu pour être particulièrement intéressant sur les paralysies ou parésies postérieures, l'amélioration a été flagrante sur ce point. C'est que lorsqu'on donne à un individu son similimum ("remède pour la vie", remède de fond) ou un remède qui s'en rapproche fortement, son énergie vitale est tellement libérée qu'il peut trouver la force de vivre paisiblement avec des problèmes lésionnels importants. Je serais curieuse d'objectiver l'état du dos de Clochette au scanner, mais il est pour le moment inutile d'effectuer des examens complémentaires. On voit aussi le confort et l'espérance de vie augmenter de façon surprenante chez des animaux dont certaines constantes biologiques hors des normes signent pourtant des lésions sévères (chats avec insuffisance rénale par exemple). Il "suffit", et c'est un challenge que l'homéopathe passionné essaie de relever à chaque fois avec ardeur, de réussir l'enquête et trouver parmi les quelques 2000 remèdes qui existent pour le moment la substance alliée, propre à cet individu. C'est toute la beauté et la difficulté de cette médecine exigeante.

Merci à Mme X et à son adorable Clochette! Bon chemin à vous deux et soyez heureuses…

nb: Clochette est aussi un teckel au regard doux et implorant, mais la photo publiée n'est pas la sienne.


Posts récents

Voir tout