Pour mes confrères allopathes

Et pour tous les curieux

CHACUN A SON AVIS SUR L'HOMEOPATHIE, MAIS QUI LA CONNAIT VRAIMENT?

En homéopathie:
- On soigne un individu en tant que "sujet singulier" plutôt qu'une maladie en tant que "objet séparé";

- Le corps et le mental sont appréhendés comme une globalité;

- La notion de maladie chronique n'est pas tout à fait la même qu'en allopathie. Cela s'avère intellectuellement déroutant au départ puis extrêmement intéressant: l'homéopathie postule qu'en dehors des épisodes aigus vrais, le patient ne présente qu'une seule maladie (appelée sa maladie endogène), que ce soit dans le temps de sa vie ou dans l'espace de son corps. Elle résulte de sa façon plus ou moins réussie de s'adapter au monde extérieur, et chacun a la sienne. Prenons l'exemple de Ficelle, griffon de ma connaissance. Sa maladie endogène englobe ses douleurs articulaires au bord de la mer + ses abcès interdigités l'hiver + ses cauchemars en début de nuit + ses hululements lorsque sa maîtresse joue de la clarinette, etc...;

- Les symptômes précis du patient sont à respecter: ils expriment les efforts visibles de l'organisme pour se rétablir. Certains (ou leurs modalités) sont différents d'un individu à l'autre, et intéressent davantage l'homéopathe que les symptômes habituels, pathognomoniques de la maladie. Illustration sur deux chiens atteints de gastroentérite à parvovirus: en plus des symptômes pathognomoniques, l'un présentera une agitation, une soif intense et des gémissements, tandis que l'autre restera apathique, abattu et ne boira pas. Ils recevront deux remèdes totalement différents;

- Le traitement en unicisme s'appuie sur le choix d'une et une seule substance naturelle qui, sur un

individu sain, a provoqué les mêmes symptômes que ceux qu'exprime le malade. Cette substance, diluée et dynamisée, relancera l'organisme sur le chemin de la guérison (ou au moins du mieux-être dans le cas de lésions organiques irréversibles).

Ainsi on peut traiter l'insomnie accompagnée de palpitations et d'excitation mentale avec une dose infinitésimale de café, celui-là même qui à doses pondérales provoque ces symptômes;

- Les substances employées sont expérimentées depuis la naissance de l'homéopathie, c'est à dire plus de 200 ans! Les résultats des recherches anciennes et actuelles sont compilés par substance dans des recueils nommés matières médicales. Y sont analysés, pour chacune des 2000 souches déjà étudiées, ces expérimentations sur l'homme sain (l'homéopathe lui-même se prête plusieurs fois dans sa vie à ce qu'on appelle les "provings"), mais aussi les études d'intoxications accidentelles et des cas cliniques résolus;

- Le "remède", dans le jargon de cette médecine bicentenaire, est une fraction de ce principe actif très diluée (beaucoup sont toxiques à doses pondérales) et dynamisée (soumise à des succussions), afin qu'il ne reste plus, dans le substrat, que l'information de son passage. Ceci selon un phénomène à l'efficacité étonnante, que tous les usagers de l'homéopathie peuvent confirmer... et dont le mode d'action, il faut le savoir, est aujourd'hui connu  scientifiquement! (voir l'article de mon blog: https://www.vetohomeo.com/blog/on-connait-le-mode-d-action-de-l-homéopathie)

L'homéopathie uniciste: Un seul remède donné une seule fois!

L'homéopathe uniciste s'efforce de trouver LA substance naturelle qui, diluée et dynamisée, pourra à elle seule améliorer le patient au niveau fonctionnel, organique et émotionnel. Quand au bout de l'enquête le remède est administré, l'équilibre général revient (ou du moins un certain équilibre en cas de lésions organiques irréversibles). La santé, le bien-être du patient se sont restaurés avec l'aide de cette substance, ou du moins sensiblement améliorés.

Le principe de similitude exige une étude très poussée de la matière médicale de chaque substance et une ou plusieurs consultations minutieuses afin de découvrir la singularité du malade et de la comparer à celle du remède. Plus la similitude est complète, plus le retour de la force vitale sera flagrant, complet et durable.

On administre donc UN SEUL REMEDE!

De plus, comme les hautes dilutions agissent en profondeur et longtemps, on donne pour les cas chroniques le remède UNE SEULE FOIS pour plusieurs semaines. Différence énorme avec la pratique d'homéopathie pluraliste (celle que nous connaissons davantage en France, nommée par les homéopathes étrangers "homéopathie à la française"), dont les longues ordonnances sont davantage symptomatiques et plus difficiles à respecter.

Et comment ça marche? Rappelons d'abord le concept de maladie endogène du patient: c'est l'ensemble de ses déséquilibres pris comme une globalité. À cette globalité, Samuel Hahnemann, inventeur de l'homéopathie à la fin du XVIIIème siècle, a sans le savoir appliqué  la théorie du chaos avec 200 ans d'avance! Celle-ci s'applique aux "systèmes complexes" (= dont la totalité est supérieure à la somme des parties, ce qui est le cas d'un organisme vivant) et à leur évolution d'un "attracteur étrange" (= état) à un autre, en fonction d'une infime variation des conditions initiales. Ce phénomène hypercomplexe est paradoxalement très populaire aujourd'hui sous ne nom d'"effet papillon". 

Après administration  d'un remède homéopathique bien choisi, c'est à dire hyperindividualisé pour coïncider un maximum avec la maladie endogène du patient, cette maladie endogène (état 1) sera remplacée par une maladie induite artificiellement par ce remède (état 2) selon l'effet papillon. L'action du remède s'estompant ensuite, l'organisme reviendra à un état d'équilibre.

Rappelons que le mode de transmission de l'information (car il s'agit bien d'une médecine de l'information) véhiculée par la substance diluée et dynamisée est maintenant expliqué scientifiquement par la théorie quantique des champs (voir l'article de mon blog: https://www.vetohomeo.com/blog/on-connait-le-mode-d-action-de-l-homéopathie).

 
Vétérinaire avec chien

Les avantages de l'instauration d'une consultation d'homéopathie uniciste au sein de votre clinique

- Vous élargissez d'une méthode peu représentée dans la région l'éventail des thérapies proposées à la clientèle; et vous êtes donc susceptibles d'attirer de nouveaux patients;


- Vous pouvez satisfaire vos clients attirés par une approche holistique à l'intérieur de votre structure, ceci à un moment où une partie croissante de la population s'intéresse aux médecines alternatives;


- Dans le cadre d'une médecine intégrative plébiscitée en humaine, l'arsenal thérapeutique s'enrichit d'une approche différente y compris en aigu ou en suite de chirurgie, et l'équipe soignante d'un nouvel angle de réflexion;


- Tous les cas chroniques insatisfaisants (observance difficile, polypathologies, réponse partielle aux traitements…) peuvent être étudiés sous cette approche différente, à minima pour améliorer leur confort et leur qualité de vie;

- Si vous pratiquez la chimiothérapie anticancéreuse, vous  pouvez proposer un accompagnement en homéopathie: précieuse pour gérer les effets secondaires, c'est le n°1 des traitements complémentaires en oncologie humaine.

- Fin de vie: en complément des médicaments, conseils, aliments et soins que vous proposez, un remède homéopathique palliatif judicieusement choisi peut améliorer le confort de l'animal et l'aider jusqu'au bout en douceur.

Ma pratique peut s'accorder à la votre pour une collaboration fructueuse et stimulante.

 
Chiot sous une table
 
  • Facebook

©2018 by vétohoméo. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now