Rechercher
  • Delphine Lugol

COVID 19: TRAITEMENTS EN MEDECINE HOMEOPATHIQUE HUMAINE SELON ALGORITHME DECISIONNEL

POUR NOUS LES MAITRES...

Article remis à jour le 07/04/20 et susceptible de l'être encore régulièrement.


En introduction, un peu de nosologie:

L'homéopathie a une longue et fructueuse histoire de traitement et/ou de prévention des épidémies.

Une épidémie en homéo est considérée nosologiquement comme un faux-aigu collectif. C'est l'exacerbation aigue d'un déséquilibre chronique qui se développait à bas bruit dans le groupe (ici pollution et pression écologique, malnutrition, déconnection d'avec la nature, problème général sociétal de perte de sens, de stress au long cours, …existentiel?)

Dans ce cas de figure nosologique il existerait un remède homéopathique commun à la plupart des malades. En réseau après leurs journées de consultations, forum et vidéoconférences, les praticiens tentent de le découvrir en étudiant les symptômes, cas guéris, statistiques, matières médicales, etc...







PREVENTION ALLOPATHIE:

Prendre à titre préventif, pour renforcer les défenses immunitaires + effet antioxydant

(produits indiqués ou équivalents trouvés en pharmacie) :

Vitamine C Liposoluble : 1 gel à 2 gel au petit dej

(Labo Phytoquant N° vert : 0800 90 23 71 ou

Labo La Royale N° vert : 00 800 29 06 82 76)

Vitamine D3 (Labo La Royale : Ultra D3 -3à5 gttes Quanta vit D3 3à5 gttes

ou Granio vitD3 – en pharmacie, 1 gel au petit dej)

Un probiotique (La Royale : RoyalNerFlor ou Phytoquant Quantaflore, Egryphylus – Nutergia -en pharmacie) 1 à 2 gel au petit dej

Oligosol Cuivre-Or-Argent 1 dose, en début/peu avant petit dej (si possible en alternance avec Oligosol Sélénium)


Extrait de pépins de pamplemousse (QuantaEPP chez Phytoquant ou en gélules chez La Royale ou un similaire en boutique bio) 30 gttes dans un peu de jus/eau ou 1 gélule dans la matinée (doubler la dose si rhume)

Echinacea TM 30 gouttes 2 ou 3 fois/jour 5 sem


PREVENTION HOMEOPATHIE:

Hahnemann: "Le remède préventif sera le remède curatif de l'épidémie", encore faut-il le trouver!

Sinon donner en préventif le remède de fond du patient; ou de toutes façons individualiser le patient un maximum, en prenant en compte ses symptômes nouveaux et inhabituels.

Peuvent être intéressants en prévention:

Gelsemium (9CH 2 granules 2 fois/sem 5 semaines) c'est un remède de grippe ET de peur (paralysé par la peur)

+ Arsenicum (id ): peur de la mort et angoisse pour sa santé (séparer les prises des 2 remèdes) avec agitation


TRAITEMENT HOMEOPATHIE:

‼️‼️En premier lieu, suivre les indications de votre médecin traitant, ces conseils sont complémentaires.


Choisir parmi les remèdes suivants selon les symptômes, changer si pas d'amélioration en une 1/2 journée. Prendre 2 granules de 9 ou 7 CH toutes les 2 heures et espacer dès amélioration, puis finir par une dose en 15 CH.

❗️Ces remèdes sont à garder sous la main car utiles en cas de grippe également.


REMEDE SEMBLANT LE PLUS APPROPRIE CES DERNIERS JOURS:

AMMONIUM CARBONICUM

Anxiété au réveil avec peur qu’il ne lui arrive un malheur, grande tristesse, taciturne

Sécrétions difficiles à expulser, épaisses et adhérentes, irritantes

Muqueuses sèches, nez bouché notamment la nuit avec sensation d’étouffer

Sensation de pression et serrement dans la poitrine

Difficultés respiratoires importantes, paradoxalement améliorées en état couché sur le ventre

Céphalée comme si le front allait éclater

Tendance à défaillir

Extrême faiblesse


AUTRES REMEDES: PHASE 1 (début)

GELSEMIUM

fièvre s'installe lentement, pouls mou et lent

abattu+++, somnolent, désir d'immobilité car KO

incohérent et oublieux

congestion abrutissante tête, chaude, rouge ou pourpre, douleur en coups de marteau front, occiput, nuque

frissons jusqu'aux tremblements (mâchoire, peut claquer des dents)

pas de soif, amélioré par la transpiration et la miction

paralysé par la peur, diarrhée d'anticipation (c'est lui qui est utilisé le plus par les homéopathes asiatiques en ce moment)


ARSENICUM

agitation par anxiété, peur de la mort, doit marcher pour se calmer, veut faire des réserves, tout contrôler, suspicieux

force vitale faible

diarrhée inaugurale puis fréquente, aqueuse d'apparition brutale, précédée de gros gargouillis, non douloureuse

aggravé la nuit, entre 1h et 3h du matin, aggravé par le froid, frilosité avec besoin d'air frais

désire des boissons chaudes (souvent et par petites quantités) et des aliments chauds

toux sèche, dyspnée, douleurs brulantes

EUPATORIUM PERFORATUM

courbaturé, douleurs musculaires et osseuse comme si battu; agité pour les soulager

frissons absents ou le matin ou en buvant de l'eau froid

nausée et vomissements plus que diarrhée

soif+++ d'eau froide avant de vomir (a tendance à vomir même avant de l'avaler) et avant la fièvre (souvent élevée, vers 7-9 h, par paroxysmes)

toux sèche avec douleur rétrosternale, tient son thorax, sensation d'os cassé

douleur au mouvement des globes oculaires (Bryonia, Gels mais surtout Eupat)


BRYONIA

veut rentrer chez lui, qu'on le laisse seul, irritable, désespéré, peur de manquer

immobilité absolue car douleurs (Gels: immobile car abattu), qui empêchent de respirer pleinement

progression lente de la maladie et de la fièvre, qui monte haut

sinusite frontale

la pression forte soulage la douleur: est couché sur coté douloureux (sur le ventre si douleurs thoraciques!), se tient les côtes en toussant (douleur rétrosternale)et appuie sur son front; le bébé dort mieux bien emmailloté

sécheresse +++ muqueuse nasale et trachéale, toux trachéale douloureuse

amélioré par le froid, veut ouvrir la fenêtre

grande soif d'eau froide (boit peu souvent de larges quantités pour bouger moins)


LYCOPODIUM CLAVULATUM

grand remède d'enfants

n'aime plus les oignons ni les poireaux depuis qu'il est malade!

manque de confiance en soi, arrivée de frère ou soeur

coté droit plus touché,

fièvre entre 15 et 17h

flatulences, distension abdominale+++, faim la nuit

BERYLLIUYM:

discordance entre la clinique très invalidante et l'auscultation quasi normale

incertitude face au groupe, se sent observé, difficulté décisionnelle, impuissance

commence par rhume avec ganglions cervicaux

toux spasmodique, douleur rétrosternale , respiration se bloque de douleur en montant les escaliers

mains deviennent bleues

plié en avant, épaules tombantes, aggravé penché en arrière

aggravé vers 15h, mieux le soir

a froid, même aux fesses!, grelotte la nuit dans son lit

AUTRES REMEDES:PHASE 2 (AGGRAVATION)

CAMPHORA

dit qu'il va mourir, agressif

commence par chaud/froid, peu de courbatures, parfois douleur spécifique de l'arcade sourcilière G

collapsus, pouls faible, énergie vitale très basse

froid glacial mais ne veut pas être couvert (peau sensible)

chaque grande inspiration déclenche une toux violente, incessante, crampes dans la poitrine

mains deviennent bleues

très encombré, mucus dans le tractus respiratoire avec suffocation

peu de soif mais plutôt boissons froides

diarrhée aqueuse


PHOSPHORUS

agité, anxieux, peur de tout

comme l'allumette: vite allumé, vite éteint

atteinte pulmonaire surtout G

toux sèche, fatigante, se tient la poitrine (oppression, sensation d'os cassé),

douleur brulante et piquante rétrosternale, aggravée en se couchant dessus

soif d'eau froide en grande quantité (puis parfois la vomit quand réchauffée dans l'estomac), veut de la glace

hémorragies diverses, hémoptisie,ecchymoses

surinfection


ANISUM STELLATUM

alternances OK-KO

dyspnée, douleur d'arrachement 3ème espace intercostal droit ou rétrosternale

très encombré, toux avec crachats d'aspect purulent, aggravé la nuit

palpitations, hémophilie

aphtes, douleurs coupantes ou d'engourdissement derrière la lèvre inférieure




AUTRES REMEDES MOINS FREQUENTS MAIS INTERESSANTS:

-Carbo vegetabilis: extrêmement affaibli, beaucoup de gazs, borborygmes, renvois;

plus de souffle, veut de l'air et être éventé, mains deviennent bleues

-Antimonium tartaricum: noyé dans ses sécrétions

-China (quinine, intéressant en allopathie): grande faiblesse, ne tient pas sur ses jambes, diarrhée, météorisme, insomnie avec idéation)

-Justicia adhatoda: dyspnée sévère avec toux, beaucoup de bruits bronchiques mais sans expectoration, éternuments+++, épiphora (patients sujets aux rhumes des foins), aggravé la nuit ou pièce fermée, agnosie, agueusie

-Hepar sulf (toutes ses sécrétions sentent le vieux fromage, intolérant à la douleur -ici rétrosternale en toussant- et le fait payer autour de lui, veut mettre le feu)

-Baptisia (gorge très rouge non douloureuse, visage aussi, hébété par la température, comme intoxiqué: répond puis se rendort, diarrhée aqueuse non douloureuse, soif, sécrétions fétides)

- ...






🌟Puisse le lecteur ne jamais avoir à utiliser les indications de ce post

🌟Merci au Dr Florina Carat pour ses conseils en prévention, aux Drs Durieu, Bagot et Stahl, au dr Broussalian de Planète-Homéopathie, et à la Société Royale Belge d'Homéopathie.

Une épidémie en homéo est considérée nosologiquement comme un faux-aigu collectif. C'est l'exacerbation aigue d'un déséquilibre chronique qui se développait à bas bruit dans rle groupe (ici pollution et pression écologique, malnutrition, déconnection d'avec la nature, problème général sociétal de perte de sens, de stress au long cours, …existentiel?)

🌟Traversons individuellement cette nouvelle aventure humaine dans la conscience et la solidarité. Notre société en sortira peut-être globalement plus consciente et solidaire🍀.


 
  • Facebook

©2018 by vétohoméo. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now